L’avancement du projet Tévennec

Quelques nouvelles

La saison 2019 sera consacrée à la phase préparatoire de la restauration de Tévennec car c’est un lourd dossier, notamment sur le plan administratif.

La SNPB a reçu des propositions concrètes d’entreprises ayant compris toute la force véhiculée par l’image d’un phare en mer.

D’autres propositions sont en cours de concrétisation.

Ces aides sous forme de mécénat d’entreprise vont permettre la nécessaire restauration des lieux.

Une première campagne préparatoire (plans précis, permis de construire, autorisations et déclarations diverses, mises en conformité et en sécurité, etc…) aura donc lieu lors de cette saison 19 avant la phase opérationnelle du chantier qui se tiendra donc en 2020.

Titre ?

Il y a encore seulement une poignée d’années, la maison-feu restait livrée à son délabrement depuis 1910 sans que cela provoque une quelconque intervention, hormis le toit dans les années 60 et bien sûr l’entretien du feu mais comment faire moins?

Or l’annonce de la phase active des travaux par la SNPB a suscité une déferlante d’obligations légales préalables à toute action, certaines plus ou moins ubuesques.

La SNPB y accède bien entendu mais non sans un questionnement critique à l’égard d’une époque qui prône la simplification administrative et la libération des énergies.